N13. LE GROUPE SCOLAIRE SIMONE VEIL

AUX LIMITES D'UNE ZONE PAVILLONAIRE, UN PROJET INTÉGRÉ DANS UN BIOTOPE . MAGNY-LE-HONGRE 77

Présentation du projet par  les architectes Judith Liochon et Przemyslaw Szyszko (SL architectes)

#bois #ru #mare #biotope #constrution bois #déclivité

LE SITE /CONTEXTE

Magny le Hongre - 329 habitants en 1989, 6640 habitants en 2013 - est l'une des 5 communes du Val d'Europe Agglomération qui termine son développement imposé par l'opération d'intérêt national.

Avec plus de 1300 éléves du primaire, le quatrième équipement dédié aux élémentaires du secteur Nord de la ville s'est imposé.

Dans un contexte pavillonnaire, la parcelle de 14 l 38m2 s'adosse au Nord sur un bois protégé et s'incline d'Ouest en Est entre les côtes NGF 100 et 97. Le bâti s'implante entre un affluent du ru de Lochy au Sud doublé par la voie d'accès Boucle des 3 ormes et une mare réhabilitée au Nord. 

Vidéo Archi sur Site du 28 septembre 2016

L'ARCHITECTURE

Le maître d'ouvrage fait un choix écologique d'importance en préconisant le matériau bois.

Les architectes optent pour une démarche HQE et un aménagement du site laissé le plus naturel possible et s'associent à un bureau d'études pour une réponse en conception globale d'enveloppe bois pré-usinée alliant exigences thermiques et acoustiques ainsi que celles de la réglementation feu.

Résultat: deux élégants coffrets en bois, rdc et toitures terrasses végétalisées dessinent un U protégeant la cour de récréation ouverte au nord vers le bois protégé. Une légère cassure altimétrique et géométrale introduit une articulation entre les deux coffrets en,accompagnement de la courbure de la voie d'accès.

L'ensemble est implanté sur un socle de béton revêtu de pierre distribuant à la côte NGF 100, les éléments du programme. Des modules préfabriqués et fermés intègrent l'isolant dans les ossatures bois des murs verticaux et des caissons de toiture horizontaux.

En façade, jeux de bardage bois ajouré vertical ou plein à lames horizontales utilisant le mélèze naturel sans traitement. 

 

Archi sur site - Des visites CAUE 77 programmées et organisées par Dominique BONINI, Architecte Urbaniste et Marianne SOUQ, Paysagiste - Vidéo de Michel EL HANNACHI.

 

INFORMATIONS

ARCHI SITE N°13
Visite du 28 septembre 2016

LE PROGRAMME

Construction  "d'un bâtiment rationnalisé par des éléments préfabriqués bois qui suit au mieux les courbes du terrain afin de limiter le coût de la construction et l'impact du chantier".

Au titre des performances environnementales, 3 cibles de niveau très performant atteintes :

  • c2/ choix intégré des procédés et produits de construction,
  • c4/ gestion de l'énergie,
  • cl/entretien-maintenance.

Coefficient d'étanchéité à l'air (Q4) demandé ne dépassant pas 0,80m3/(h.m2). Le Q4 obtenu en première partie du bâtiment 0,55 puis 0,60 en 2nd test tous corps d'état.

  • 4 classes élémentaires pour 100 élèves à la rentrée 2015.
  • A terme 6 classes (polyvalence maternelle ou élémentaire) pour 170 élèves.
  • Locaux d'enseignement et lieux de vie (460m2),
  • Restauration sans préparation de repas (200m2),
  • Espaces extérieurs et cour avec préau (800m2),
  • Locaux fonctionnels (90m2),
  • Locaux du personnel et de gestion ( 105m2),
  • Locaux communs et périscolaire (205m2),
  • Parking 20 places accessibles depuis la rue des Labours,
  • Chaufferie granulés bois. 
     
 

A RETENIR

Maîtrise d'ouvrage : Communauté d'Agglomération du Val d'Europe

Maîtrise d'oeuvre : SL architectes : Judith Liochon et Przemyslaw Szyszko (mission complète), paysagiste : Arbre a CaM, BET structure bois : T eckicea, BET acoustique : EVS, BET fluides et Elec : Espace temps. BET écon. de la construc. : CB économie. Lot clos et couvert : entreprise générale Demathieu Bard sous traitant Rubner construction bois. 

Programme : 6 classes, espaces connexes, annexes fonctionnelles

Surface : 1 466 m2 SP

Coût de l'opération : 4 181 306 €uros TTC (compris avenants)

Calendrier : Concours : fin 2012 - DCE : juin 2014 

Livraison : 31 juillet 2015

 

GALERIE D’IMAGES

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET