LA VILLE AUTREMENT

QUE SERA LA VILLE DANS VINGT, TRENTE, QUARANTE ANS ?

(1)   Obsolescences dans la ville : contraintes ou opportunités ?  (2) Spatialité des risques dans la ville  (3) Capacitation des citoyens et fabrication de la ville -  Conférences EAv&t 2014-2015

 

Obscolescence #risques dans la ville #inondations #capacitation #empowerment #recyclage #démolition #reconversion bureaux #logement social #RN7 #RN20 #habitat participatif #maison des associations #Buxerolles #Seine-et-Marne #IDF #Trans 305

Que sera la ville dans vingt,  trente, quarante ans ?


Peut-on d'ores et déjà imaginer d'autres modes de fabrication de la ville, respectueux de ses habitants, de son environnement de son territoire ?


Face à l'enjeu de la ville durable,

résiliente,

économe en terres,

économe en énergie,

génératrice d'activités économiques, d'emploi et de qualité de vie,

quelles démarches créatives sont déjà le reflet de nouvelles façons de penser et de faire la ville ?


Trois thèmes choisis pour leur caractère innovant illustreront le cycle des rencontres de l'année universitaire 2014/2015. Ils tenteront, à partir de visions prospectives, de donner corps à des perspectives de développement urbain, encore à inventer, pour une « ville autrement ».


Et si les contraintes liées au vieillissement de la ville, à l'obsolescence de ses composants, à son inadaptation aux exigences et préoccupations actuelles envers la nécessité de frugalité de nos modes de vie devenaient des atouts pour inventer une ville transformée, recyclée, repensée pour l’avenir?

 

Tel était le thème de la table-ronde du jeudi 6 novembre 2014.


Qu'en est-il du projet de ville à partir des risques qui peuvent la menacer qu'ils soient naturels, industriels ou sociaux ? S’agit-il également d'un moteur de conception urbaine et architecturale ? Comment les acteurs de la ville peuvent-ils s'en emparer pour en faire un atout d'aménagement ?


Ces questions ont été débattues lors de la table-ronde du jeudi 5 février 2015.


Enfin, la matinée du jeudi 2 avril 2015 clôturait le cycle des rencontres autour de la notion de participation active du citoyen dans la construction de son cadre de vie. Elle abordait la question de I'empowerment » à l'échelle de la conception urbaine, et se questionnait sur la ville ainsi générée.

 

Rendez-vous de l'année 2014- 2015, sur les thèmes :

 

1 / 3   Obsolescences dans la ville : contraintes ou opportunités ?

Le 06 novembre 2014

 

# Camille Lecomte, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsables aux « Amis de la Terre »  -  Propos  prospectif introductif : Obsolescences dans la ville : contraintes ou opportunités ?            

 # Stefan Shankland, plasticien - Recyclage des démolitions à l’échelle du bâti :  «Trans 305»

# Antoine Brès, architecte, Brès+Mariolle architecture-urbanisme - Transformations réciproques de la ville et des infrastructures : riveraineté des RN7 et RN20

# Sylvie Froissart, adjointe au directeur de l’architecture et de développement d’I3F - La reconversion de bureaux obsolètes en logements sociaux

 

2 / 3   Spatialité des risques dans la ville

Le 05 février 2015  

Introduction prospective

# Valérie November, géographe, directrice de recherche au LATTS-CNRS

Table ronde : Aménagement, prise en compte des risques et mobilisation des acteurs notamment en zone inondable

avec

# Valérie November, géographe, directrice de recherche au LATTS-CNRS 

# Jacques Faye, chef du bureau prévention, coordination et prospective à la Direction générale de la prévention des risques, MEEDDAT 

# Yannick Beltrando, architecte-urbaniste, agence Anyoji Beltrando, enseignant à l’ENSAVT et au CNAM

# Anne-Laure Moreau, juriste, chargée de mission CEPRI (Centre européen de prévention du risque d’inondation) Frédéric Bonnet, architecte-conseil de l’Etat, Grand prix de l’Urbanisme 2014, enseignant à l’ENSAVT

 

3 / 3   Capacitation des citoyens et fabrication de la ville

Le 02 avril 2015

 

Introduction prospective  :

# François Ménard, sociologue, chargé de projets au PUCA
& # Bertrand Vallet sociologue urbaniste, chargé de projets au PUCA et enseignant à l'ENSAVT

Tous les deux animent le programme de recherche-action du PUCA intitulé «Le hors champ de la production urbaine et architecturale» portant principalement sur les initiatives citoyennes dans la fabrique de l'espace urbain.
 

Interventions :

Bertrand Vallet et François Ménard, PUCA

# Jodelle Zetlaoui-Léger,sociologue urbaniste lURenseignanteENSPAV, démarches participatives et programmation d'équipements publics. Présentation d'un exemple :«Maison des associations à Buxerolles (86), organisation des acteurs et méthode de travail»

# Jean-Baptiste Dupont président du directoire collectif d'animation pour l'Habitat participatif en Ile-de-France - «Habitat participatif en Seine-et-Marne,une nouvelle voie d'accès au logement les paradoxes de la loi ALUR»

# Romain Minod , architecte éco-constructeur, association Quatorze


 

INFORMATIONS

Retrouvez toutes les vidéos : 

1 / 3 > les interventions du 06 novembre 2014 : Obsolescences dans la ville : contraintes ou opportunités ?

Propos  prospectif introductif : Obsolescences dans la ville : contraintes ou opportunités ?            

Recyclage des démolitions à l’échelle du bâti :  «Trans 305»

Transformations réciproques de la ville et des infrastructures : riveraineté des RN7 et RN20

La reconversion de bureaux obsolètes en logements sociaux

  

2 / 3 > les interventions du 05 février 2015 :   Spatialité des risques dans la ville

Pas de vidéo disponible

Introduction prospective

Table ronde : Aménagement, prise en compte des risques et mobilisation des acteurs notamment en zone inondable

 

3 / 3  > les interventions du 02 avril 2015 :  Capacitation des citoyens et fabrication de la ville

Introduction prospective  

«Maison des associations à Buxerolles (86), organisation des acteurs et méthode de travail»

«Habitat participatif en Seine-et-Marne,une nouvelle voie d'accès au logement les paradoxes de la loi ALUR»

Association Quatorze

 

 


 

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET