HABITER LES RISQUES

HABITAT PRÉCAIRE : AMPLEUR, NATURE DES RISQUES DANS LES DIFFÉRENTS CONTINENTS

 (1) Habiter les risques / Risquer l'habitat   (2) Habiter la précarité à la limite de l'informel  (3) Pratiquer l'informalité aux marges de la précarité -  Conférences EAv&t 2015-2016

#Brésil #Chili #Kénya #France 

Si aujourd’hui les urbains représentent la moitié de la population mondiale, 25 % vont prochainement les rejoindre.

 

Ces milliards de personnes pourront-elles s’intégrer dans les métropoles et les mégapoles ?

Sur quels territoires à risques naturels, dans quelles conditions de santé, d’éducation, d’habitat et d’emploi ?

Comment les habitats informels ou les modèles d’habitat économique (programme « Minha casa, minha vida » mis en œuvre en Amérique du Sud notamment) assurent-ils ou non une vie urbaine progressivement intégratrice ?

Comment intégrer les conditions des aléas et des risques (glissements de terrains, incendies, accès  à l’eau potable…) dans notre réflexion et nos projets ?

Comment la question centrale des réseaux s’articule-t-elle avec « la régularisation » progressive des quartiers ?

Comment construire de manière évolutive et durable pour ces nouveaux arrivants ?

Ce sont ces questions, souvent éloignées des conditions de la vie urbaine européenne que nous souhaitons mieux connaître à partir des recherches, des réalisations et de projets en cours à Sao Paulo et à Valparaiso notamment en profitant de la présence de nos partenaires académiques brésiliens et chiliens : Université Mac Kenzie, Université Diego Portales et de celle des enseignants chercheurs français spécialistes de ces questions, partie prenante pour certains, du Labex Futurs urbains, de la Communauté des universités Paris-Est ainsi que des compétences et du savoir-faire des ministères, des organismes français (agence Seine-et-Marne développement, Agglomération du Val Maubuée, société Géoconcept – Advancity).
 

Rendez-vous de l'année 2015- 2016, sur les thèmes :

 

1 / 3   Habiter les risques / Risquer l'habitat - Journée d'échanges Brésil, Chili, France

Le 14 octobre 2015, avec  :

 

I - Propos introductif :

# Alain Amedro, Vice-président du Conseil Régional d'Ile-de-France en charge de l'aménagement, Des innovations urbaines et rurales et du développement durable.

Interventions :

#Jacques Faye, Ministère du développement durable, bureau de la formation préventive, Politique du MEDDE : la prévention des risques naturels et technologiques 

# Fréderic Bonnet, architecte, enseignant à l'OCS/EAV&T et responsable de l'Atelier national des risques, L'expérience de l'Atelier national des risques

# Gilles Hubert, professeur des universités à l'UPEM, chercheur au LABURBA et associé au LEESU, Approches comparatives des risques liés à l'eau au niveau européen

# Valérie Olivier, agglomération du Val Maubuée, Le système des lacs dans l'agglomération du Val Maubuée 

# Ricardo Abuauad, architecte, directeur de l'Université Diego Portales , L'expérience chilienne : risques et environnement 

# Bruna Aydar SemechiniSao Paulo et le projet Serra Do Mar 

# Valter Cadana architecte, directeur de l'Université Mackenzie, et # Eduardo Trani , Directeur de l'agence de l'environnement régio Sao Paulo métropole Sao Paulo et le projet Serra Do Mar 

 

II- Propos introductif :

# David Mangin, Architecte-Urbaniste, responsable du Master Métropoles à l'EAV&T

Interventions :

# Sylvy Jaglin, directrice de l'Ecole doctorale Ville, Transports et Territoires (Université Paris-Est), chercheuse au LATTS et professeure à l'UPEM, Les réseaux à l'épreuve de l'urbanisation informelle 

# Francesca Pilo, post-doctorante au CESSMA-Université Paris Diderot, La favela et le compteur : les enjeux spatiaux de la relation commerciale contractuelle 

# Albert Da Silva, Géoconcept, La géo intelligence au service de l'analyse du territoire ; le recyclage, le ramassage, la collecte, la livraison 

# Frédéric Druot, Architecte, Les transformations de l'habitat existant, incidences pour les usagers "What and who is already there?"

# Ricardo Abuauad, Architecte, directeur de l'Université Diego Portales, Le logement économique au Chili

# Paul Robillard et # Etienne Savey, architectes diplomés de l'EAV&T. , Projet pour Valparaiso

# Valter Caldana et  # Tito Livo Frascino, Architectes, La question du logement à Sao Paulo

 

 

 

2 / 3   Habiter la précarité à la limite de l'informel

Le 18 février 2016, avec  :

Propos introductif :

# Manuel Charpy, chargé de recherche au CNRS/IRHIS Université Lille 3, Entre carton et pierre, le Paris incertain. Pratiques sociales et économiques et ville informelle au XXème siècle

# Gaid Pires, Directrice Générale adjointe du service juridique, urbanisme, techniques de la ville de Thorigny,  et # Manuel Da Silva maire-adjoint en charge des travaux, voirie, espaces verts, de l'environnement, des transports et de la gestion urbaine de proximitéQuand une municipalité se substitue à une copropriété, exemple de travaux d'office à Thorigny-sur-Marne

# José Lopez, directeur , La SEM Energies POSIT'IF, spécificités d'un outil régional en faveur des copropriétés

 

3 / 3   Pratiquer l'informalité aux marges de la précarité

Le 14 avril 2016, avec  :

Propos introductif :

# Franck Dorso, Chercheur associé à l'Institut Français d'Études Anatoliennes, Lad'Urba, École d'urbanisme de Paris"Tours et détours de la mauvaise ville. Paradoxes des informalités et de l'action sur l'informalité en contextes Nord et Sud".

# Vincent Prieur, plasticien, professeur d'arts Plastiques Ville de Paris, co-fondateur du collectif Curry Vavart, Squats d'artistes à Paris, quels apports à la ville formelle ?

# Claire Lévy-Vroelant, sociologue enseignante au département de sociologie et d'anthropologie, Univerité Paris 8 Saint-Denis , L'hébergement chez un tier, une pratique de l'habitat non ordinaire

# André Ravéreau, architecte , Les leçons constructives de l'informel et du vernaculaire 

# Pascale Joffroy, architecte enseignante à l'EAV&T,  # Juliette Hennequin, # Rachel Jozefowicz, # Misia Forlen, diplomées Master Transformation EAV&T - Droit à la ville, réponse à l'habitat précaire de la communauté Rom au Val Maubuée

# Ming Tang, architecte, doctorante en architecture Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR AUSser-AHTTEP,KU Leuven, Consultante de l'ONG Dream Building Service association - Les nouvelles écoles dans les Slum. Le cas de Mathare, Kénya

 


 

INFORMATIONS

Retrouvez : 

1/3 > les interventions du 14 octobre 2015 :  Habiter les risques / Risquer l'habitat - Journée d'échanges Brésil, Chili, France

Des innovations urbaines et rurales et du développement durable.

 Politique du MEDDE : la prévention des risques naturels et technologiques 

 L'expérience de l'Atelier national des risques

Approches comparatives des risques liés à l'eau au niveau européen

Le système des lacs dans l'agglomération du Val Maubuée

L'expérience chilienne : risques et environnement  

Sao Paulo et le projet Serra Do Mar 

Propose introductif de David ManginLes réseaux à l'épreuve de l'urbanisation informelle 

 La favela et le compteur : les enjeux spatiaux de la relation commerciale contractuelle 

La géo intelligence au service de l'analyse du territoire ; le recyclage, le ramassage, la collecte, la livraison 

Les transformations de l'habitat existant, incidences pour les usagers "What and who is already there?"

Le logement économique au Chili

Projet pour Valparaiso

La question du logement à Sao Paulo

 

2/3 > les interventions du 18 février 2016 : Habiter la précarité à la limite de l'informel

Entre carton et pierre, le Paris incertain. Pratiques sociales et économiques et ville informelle au XXème siècle

Quand une municipalité se substitue à une copropriété, exemple de travaux d'office à Thorigny-sur-Marne

La SEM Energies POSIT'IF, spécificités d'un outil régional en faveur des copropriétés

 

3/3 > les interventions 14 avril 2016  : Pratiquer l'informalité aux marges de la précarité

Tours et détours de la mauvaise ville. Paradoxes des informalités et de l'action sur l'informalité en contextes Nord et Sud".

Squats d'artistes à Paris, quels apports à la ville formelle ?

 L'hébergement chez un tier, une pratique de l'habitat non ordinaire

Les leçons constructives de l'informel et du vernaculaire 

Droit à la ville, réponse à l'habitat précaire de la communauté Rom au Val Maubuée

Les nouvelles écoles dans les Slum. Le cas de Mathare, Kénya

 

 

 


 

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET

Massification de la rénovation énergétique
CAUE 77
La ville autrement
CAUE 77
Frugalité et logement
CAUE 77
Vacance des lieux et urbanisme temporaire
CAUE 77