N15. L'HÔTEL 4 ÉTOILES LES HERBES FOLLES

RECONVERSION D'UN CORPS DE FERME À MAUREGARD77

Intensification urbaine et revalorisation patrimoniale au coeur d'un petit village 

#MiaM Architecture #reconversion patrimoine agricole #village #architecture contemporaine

 

LE SITE /CONTEXTE

Au cœur de Mauregard, village de 320 habitants, un terrain privé d'un 1/2 ha inscrit dans l'enceinte d'une ferme en activité s'ouvre à un complément de diversification après la transformation réussie d'une grange en maison d'hôtes.

Enjeu double : penser une valorisation patrimoniale acceptable sous les courbes de bruit de l'aéroport de Roissy, voisin de 5 kms et parfaire une opération d'intensification urbaine dans le respect du site.

Résultat: un hôtel, salle de réunion et restaurant qui se démarquent de l'offre hôtelière des grandes chaines présentes sur la zone aéroportuaire.

 

Vidéo Archi sur Site N°15 du 17 mars 2017

L'ARCHITECTURE

Les architectes répondent au souhait identitaire du propriétaire en s'appuyant sur le passé industriel et agricole du lieu : reprise des codes de l'architecture traditionnelle.
  • Prime donnée à l'existant en revisitant, pour ses valeurs patrimoniales et de repère, l'ancienne distillerie de betteraves implantée à l'alignement de la rue de l'Église : création du bar à vin.
  • Préservation de l'homogénéité initiale du corps de ferme : implantation identique aux bâtiments détruits des 2 ailes nouvelles (R+l et R+2) accueillant les chambres et enserrant un atrium couvert par une grande verrière métallique.
  • Interprétation des modénatures, rythmes et matériaux du corps de ferme, accroche des cadres en bois aux fenêtres des façades tant sur rue que sur jardin.

 

Archi sur site - Des visites CAUE 77 programmées et organisées par Dominique BONINI, Architecte Urbaniste et Marianne SOUQ, Paysagiste - Vidéo de Michel EL HANNACHI.

INFORMATIONS

ARCHI SITE N°15

Visite du 17 mars 2017

PROGRAMME

L'atrium distribue les 3 suites et 28 chambres de l'hôtel : véritable rue intérieure à structure métallique alternant en couverture verrière et panneaux sandwich au fort coefficient acoustique.

Atténuer le bruit des avions reste l'enjeu majeur du programme : emploi du béton comme matériau principal.

La nécessaire maîtrise des coûts amène à opter pour la rapidité d'exécution des prémurs lasurés à finition soignée et réduction des postes doublage, enduit, peinture.

En RDC de l'atrium, le programme (accueil - vestiaires - tisanière - sanitaires publics) est accueilli dans un coffret précieux surmonté en mezzanine d'un petit salon avec vue sur l'église. Restaurant et bar à vin occupent l'ancienne distillerie.

Le volume de l0m sous plafond, conserve l'ancienne cuve en bois mise en lumière et s'ouvre largement sur l'atrium et la cour de la ferme.

La prise en compte d'un mauvais sol a conduit à programmer les fondations avec 40 pieux pour les bâtiments neufs et 4 micro pieux pour la partie réhabilitée.

A RETENIR

Maîtrise d'ouvrage : Privée - Hôtel 4 étoiles Les Herbes Folles

Maîtrise d'oeuvre :  MiaM Architecture : Alix BlancardNalentin Loureiro (architectes DPLG) Mission complète / Entreprises : SAC (maçonnerie générale) Reithler (menuiserie métallique) Sola Baie (menuiserie bois) Manuel Canovas (travaux de finition n.c.a.)

Programme : Hôtel 3l chambres + salle de réunion + restaurant

Surface :  1 500 m²

Coût de l'opération :  2M€ HT

Calendrier : Livraison Août 2014

 

 

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET