LA LETTRE DU CAUE77 N°14

MARS 2020 - CONSTRUIRE EN PIERRE

Le retour magistral de la pierre dans la construction

#bilancarbonepositif #motivationsdesarchitectes #facilitédemiseenoeuvre #qualitédevieillissement #construireenpierre

 

DE L’OUBLI À LA REDÉCOUVERTE

L’histoire de l’architecture, de l’art en général, est faite de cycles, de modes, d’oublis, de redécouvertes. Le lien avec les matériaux, les techniques n’y échappe pas. La nouveauté fait oublier l’ancien, le déjà-vu. Les filières se défont, on ne trouve plus ni les outils ni ceux qui savaient les manier. L’évolution des exigences de sécurisation des conditions de travail de la main d’œuvre accentuent cette perte d’usage. Les savoirs se perdent. Ainsi la pierre est en train de sortir d’un purgatoire court mais intense, qui aurait pu la faire oublier ou plutôt la cantonner au simple rôle de produit de réparation pour patrimoine ancien. Le retour est magistral, peu en France pour le moment mais bien davantage en Allemagne ou en Suisse. Des raisons évidentes à ce retour : qualité du vieillissement, bilan carbone excellent, automatisation des carrières, facilité de mise en œuvre, motivation des architectes, etc. Pour résumer la pierre est un produit très porteur face aux nouvelles attentes. Le bois peut aujourd’hui la concurrencer dans la recherche des modes de constructions plus durables. Dans la comparaison entre les deux matériaux, la pierre possède deux avantages incontestables pouvant répondre à des inquiétudes bien actuelles : 
1 : le confort climatique, en particulier en milieu urbain. La pierre est fraîche en été, ce que le bois n’est pas. 
2 : le stock est déjà là, illimité. Nul besoin d’attendre une croissance, avec tout l’accompagnement que celle-ci suppose, que des aléas climatiques peuvent réduire à néant en quelques heures comme la tempête de l’année 2000 l’a rappelé durement.
Le nombre de réalisations nouvelles en pierre massive est encore modeste, mais leur qualité apparaît d’ores et déjà évidente. Bien sûr, comme l’avait pronostiqué Fernand Pouillon, de nombreux pro-grammes resteront dévolus au béton, au métal, etc. par nécessité constructive. Mais il n’y a aucune raison objective à ce que la pierre reste autant marginalisée dans la construction neuve quand les attentes sociales et économiques sont réunies. C’est donc la culture des maîtres d’œuvre, des maîtres d’ouvrage qui est à actualiser, pour sortir de celle héritée du XXe siècle, dominée sans partage par les filières du métal et du béton. 
Ce premier rôle, la pierre ne l’a jamais quitté dans l’aménagement d’espaces publics quand on souhaitait de la qualité, du durable. La pierre y a toujours été une évidence, un surcoût accepté. Pour de nombreux programmes la pierre devrait revêtir la même réalité, notamment dans le logement.

 

 
 
 
separateur

INFORMATIONS

> Retrouvez toutes les lettres du CAUE77

 

« Il faut rompre la chaîne qui emprisonne ce magnifique matériau dans une image de coût élevé et de technique désuète. »

Michel Goutal, architecte, juin 2019

 

« La liberté permanente, sans préjuger du choix des matériaux, amène le maître d’œuvre à étudier toutes les techniques. »

Extraits de Mémoires d’un architecte, Fernand Pouillon, Seuil, 1968

EDITO DU PRESIDENT

Jusqu’au milieu du siècle dernier l’essentiel de notre cadre bâti en Seine-et-Marne a été construit avec des matériaux extraits du sous-sol, pierre calcaire, gré, gypse. Le bois avait fini par devenir anecdotique après avoir été dominant. Son retour se confirme depuis quelques décennies. Celui de la pierre massive reste à engager. En Île-de-France plusieurs réalisations récentes rappellent les intérêts multiples de cette filière : origine locale, prix maitrisés grâce à l’automatisation des carrières, excellence de la maîtrise d’œuvre grâce aux compétences transmises de génération en génération dans l’entretien de notre patrimoine. Je suis certain que cette lettre, entièrement consacrée à tout ce que la pierre représente comme matériau d’avenir, renouvellera notre regard sur ce qui fait l’identité de nos villes et villages, et accélérera le développement d’une filière 100 % locale pour laquelle l’adjectif durable s’applique parfaitement. 

Bonne lecture.

 

Jérôme Guyard

Maire de Saint-Fargeau-Ponthierry,   Conseiller départemental délégué du Président en charge de l’Attractivité territoriale,   Président du CAUE77

 

SOMMAIRE : 

 

Les actus :

 

Stage de jardinage 
à la commanderie des Templiers de Coulommiers

Samedi 7 mars, taille-toilette au sécateur, mise en valeur du réveil du jardin, transplantations et premières plantations aux carrés de Saint-Gall, taille des toques d’osiers et boutures, test d’utilisation des fiches du plan de gestion du jardin et évaluation...


Samedi 4 avril : plessage du plessis des roses, toilette du jardin bouquetier, utilisation des fiches du plan de gestion.


Samedi 2 mai : toilette générale pour préparer les beaux jours, mise en scène des vues et des entrées, sculpture d’évènements végétaux.


Samedi 6 juin : taille en vert et préparation du cercle des petits fruits, toilette du jardin et créations d’Éco-Land’art...

 

Après-midi d’études 3/3 : Adapter la ville au changement climatique  

Le mardi 21 avril 2020 à 14h, se tiendra la dernière demi-journée d’étude de notre cycle de conférences à l’École d’architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée. Cette troisième après-midi du mardi 21 avril 2020, visera à questionner la notion de « confort de l’espace public » comme moyen d’adaptation aux conséquences du changement climatique (îlots de chaleur urbains, rafraichissement, etc.)

Pour rappel, la première après-midi du mardi 26 novembre 2019 a traité de la « massification de la rénovation énergétique » des logements, individuels ou collectifs, de nature privée ou sociale, afin d’identifier les leviers et les freins de l’évolution du parc existant par des expé-riences menées en France. La deuxième après-midi du mardi 25 février 2020, s’est attaché à mettre en lumière la « réorganisation de la logistique urbaine » et le devenir de ses installations subséquentes.

>Retrouver les vidéos 

 

Seine-et-Marne Couleur jardin

Du samedi 30 mai au dimanche 28 juin 2020, les jardins de Seine-et-Marne s’ouvrent au public. Ouvertures exceptionnelles de jardins privés, animations spécifiques, … Des précisions sur le site de Couleurs jardins dans les prochains jours. 
Toute l’actualité des jardins est disponible sur le site Internet du CAUE 77 : www.77couleurjardin.com 

 

 

26e archi sur site

Mercredi 22 avril 2020 après-midi, visite du « Foyer d’accueil médicalisé pour adultes autistes » réalisé par l’agence K&+ Archi-tecture globale ouvert le 12 novembre 2019 à Coulommiers.

> Toutes les vidéos d'Archisursite

 

 

Dossier réalisé par Bertrand Deladerrière ,  Equipe CAUE77

Conception graphique et réalisation de la version papier : Juliette Tixador  juliettetixador@free.fr

separateur
separateur

SUR LE MÊME SUJET

separateur

MANIFESTATIONS À VENIR

separateur
separateur